5 bonnes raisons de pratiquer de la sophrologie !

1. Être à l’écoute de ses sensation

Qu’est ce que je sens? Je n’en sais rien moi!
Juste un instant, fermez les yeux… Je suis sûre que vous pouvez sentir quelque chose! Vos points d’appuis? Les mouvements de votre respiration? Un parfum? Un son? Une couleur peut-être?
Hmmmm… Et donc?
Développer une nouvelle présence à soi et à ce qui nous entoure c’est enrichir sa vie, dans toutes ses facettes! C’est être plus disponible pour accueillir ce qui se présente avec plus de finesse, moins de jugement.

2. Comprendre ses émotions et leur faire la place qu’elles méritent

Eh oui… Désolée, une émotion a toujours raison! Vous êtes en colère? Vous êtes triste? Joyeux peut-être? Génial! Première bonne nouvelle, vous êtes vivant! La suivante c’est que vous exprimez un besoin qui n’est pas satisfait mais qui ne demande que ça! Les émotions sont donc des boussoles qui vous indiquent à chaque instant si le chemin sur lequel vous avancez est le bon! Un GPS individuel et taillé sur mesure!

3. Vivre au présent

Vivre au présent, sans subir son passé, le ruminer, ou craindre l’avenir, c’est se libérer de ce sur quoi on ne peut pas agir. D’une part, parce que le passé est… passé et d’autre part parce que le futur que vous projetez n’est pas encore là et ne le sera peut-être jamais sous cette forme! Pourquoi s’encombrer?
Et si l’on partait du principe que vous étiez la bonne personne, à la bonne place et au bon moment! Aaaaahhhh, quelle légèreté!

4. Savoir dire NON

Vous savez? Si vous savez… Ces fois où l’on dit oui… Parce qu’on est bien obligé… Parce qu’on a pas le choix! Ces fois où l’on dit oui en pensant non, ou lorsque l’on dit oui en en voulant à notre interlocuteur de nous demander ça…
Oser se positionner! S’affirmer! C’est prendre un risque. Le risque de se fermer des portes, d’entrer en désaccord, pire encore, c’est le risque que l’on nous tourne le dos.
Or, en disant oui tout en pensant non, c’est à vous que vous tournez le dos!
Affirmer ses propres limites, c’est s’éviter des tensions, du stress, se préserver. Revendiquer le droit d’être soi, c’est gagner en liberté et en authenticité.

5. Savoir dire OUI!

Si en pensant non, je dis non… Le OUI retrouve toute sa valeur! Le OUI vrai! Celui du plaisir, de la joie! Un OUI authentique, presque enfantin. Celui qu’un enfant souriant nous offre quand on lui demande “ Tu es content?”, ce OUI là, c’est le oui du bonheur, parce qu’au final, c’est peut-être pas plus compliqué que ça!