La sophrologie, c’est quoi au juste?

« Marie, c’est quoi ton métier ? Sophrologue ? Ah, j’en ai entendu parlé mais, c’est quoi au juste la sophrologie ? »

Cette question m’est très régulièrement posée, au détour d’une conversation.

La sophrologie est l’étude de la conscience harmonieuse, équilibrée.

Ah, c’est toute suite plus clair non ? !

Créée par le Dr Alfonso Caycedo dans les années 60, cette discipline agit sur la globalité de la personne, tant dans le rapport à soi, que dans le rapport à l’autre. Elle permet de développer la connaissance de soi, les capacités de chacun, d’identifier et de mobiliser de nouvelles ressources pour s’épanouir. Elle s’inspire de différentes méthodes telles que le yoga, l’hypnose, la méditation…

La sophrologie se pratique dans les conditions au plus près de votre quotidien : en pleine lumière, debout ou assis, en tenue habituelle. Contrairement à certains à priori, la sophro n’est pas de la relaxation. Elle n’est pas censée endormir, mais plutôt éveiller les prises de conscience. Cette pratique invite à chercher l’harmonie, l’équilibre entre ce que l’on est à l’intérieur et ce que l’on exprime et met en action: la congruence. Cet équilibre n’est pas statique, ni définitivement acquis, il s’agit d’un processus que vous pouvez construire, nourrir et renforcer chaque jour.

 

 

La sophro repose sur plusieurs principes que sont :

 

Le schéma corporel comme réalité vécue

 

Le schéma corporel a une dimension physiologique, il est aussi teinté d’une dimension psychoaffective et de facteurs sociaux. Il est le résultat de notre histoire, de notre parcours de vie. La sophrologie invite à quitter cette représentation mentale, pour se concentrer davantage sur les sensations pour vivre le corps comme il est et non comme on le pense.

 

Renforcer l’action positive :

 

Dans un premier temps, il est important de distinguer ce qui est agréable de ce qui est positif. Se mettre à courir par exemple, n’est pas forcément quelque chose d’agréable (à mon sens !). Pourtant c’est quelque chose qui est positif, c’est bénéfique pour la santé, le moral… Le positif correspond à ce qui est structurant. Multiplier les actions positives agit dans un effet boule de neige : le positif attire le positif. Il ne s’agit pas de pensées positives,  mais de laisser plus de place à ce qui va bien dans notre vie. Ce qui va moins bien est peut-être toujours présent mais, mécaniquement, il prend moins de temps et d’espace dans le quotidien.

 

Le principe de réalité objective

 

Pour cela, voici un petit exercice, je vous propose de prendre quelques instants pour lire cette phrase:

 

Pierre est un garçon,

c’est un

un gentil garçon.

 

Avant d’aller plus loin, vous pouvez noter cette phrase. Si vous avez lu : « Pierre est un garçon, c’est un gentil garçon », je vous propose de relire la phrase à plusieurs reprises si nécessaires, en déchiffrant chacun des mots comme un très jeune lecteur, avec un regard neuf. Peut-être pouvez-vous constater après quelques lectures qu’un mot a été filtré par votre esprit. (Il y a deux fois le mot « un »). Cela n’est pas dû à un manque d’attention ou de compréhension, mais plutôt aux mécanismes de pensées qui vous avez mis en place au fil des expériences tout au long de votre vie. Ces mécanismes agissent comme des filtres sur ce que vous percevez de la réalité. La sophro aide à retrouver les « uns » qui se cachent partout dans notre quotidien !

C’est notamment le cas quand vous anticipez par exemple. Quand vous vous jugez. C’est aussi bien souvent le cas, quand vous vous sentez stressé(e). Ces filtres peuvent être à l’origine d’inconfort ou même de souffrance. La sophrologie à pour intention de vous aider à repérer ses filtres et de vous en débarrasser si nécessaire pour revenir à la réalité telle qu’elle est, sans jugement, comme si c’était la 1ère fois. Il s’agit de renforcer votre capacité à prendre les choses comme elles sont.

Pour le sophrologue, la réalité objective c’est aussi le fait de respecter ses propres limites de compétences, et d’être en capacité d’adapter la sophrologie aux personnes qui viennent le voir et non l’inverse.

 

Client ???

 

Oui oui client ! Je ne suis pas thérapeute. D’ailleurs, un sophrologue n’ira pas chercher à analyser votre histoire personnelle, votre parcours. L’idée est de se concentrer sur ce que vous vivez ici et maintenant et d’identifier le plus clairement possible ce vers quoi vous souhaitez aller.

Autre petite spécificité de sophrologue, je ne réponds pas à vos questions, enfin rarement (sauf quand on me demande ce qu’est la sophro) ! Sympa !

Je ne réponds pas aux questions que vous vous posez car ce serait y apporter MA réponse, avec MES perceptions, qui risqueraient, au mieux de teinter les vôtres, au pire de s’y substituer !

Néanmoins, je vous accompagne avec plaisir, à renforcer votre capacité à vous écouter et à vous faire pleinement confiance. Cela passe notamment par renforcer votre capacité à trouver vos propres réponses, vos propres solutions.

La sophrologie intervient dans le milieu médicale, le domaine sportif, le domaine social et prophylactique ( fait la promotion de la santé), ainsi que dans le domaine pédagogique (acquisition de différents savoir-faire et savoir être- avec soi et avec les autres). Beaucoup de sophrologues se spécialisent pour vous proposer une réelle expertise dans leur domaine (toujours en lien avec la réalité objective) .

Le sophrologue est avant tout un pédagogue qui vous accompagne vers l’autonomie dans la pratique grâce à la répétition. Dans une approche centrée sur la personne, la relation de confiance, bienveillante et empathique s’installe entre le client et le sophrologue et facilite l’échange.

Lors du prochain article, je partagerai avec vous les différentes raisons qui peuvent amener à consulter un sophrologue.

D’ici là, je vous souhaite d’agréables moments, ou plutôt des moments source de positif pour vous 😉

Bien à vous,
Marie

 

 

Pour aller plus loin, voici quelques pistes biblio:

Norbert Cassini- LA SOPHROLOGIE- Mobiliser ses ressources et s’épanouir– Editions Eyrolles

Cindy Chapelle- La sophro pour les nuls– Editions First

Richard Esposito- La sophrologie– Editions Que sais-je?

Pascal Gautier- Découvrir la sophrologie– InterEditions

Vous pouvez aussi visiter un site complet sur le sujet.