fbpx
blog- déranger-avec-ce-que-je-ressens

Déranger les autres avec ce que je ressens!

Parmi les phrases que j’entends le plus souvent en séance, il y a «  NOOOONNN, non non, je ne vais pas déranger les autres avec mes émotions ! »

Peut-être que vous aussi, vous préférez garder vos émotions pour vous ?

Avec beaucoup de bienveillance et d’empathie, cette phrase est, pour moi, aussi courante que surprenante.

Je vous propose d’y revenir quelques minutes.

 

C’est quoi une émotion ?

 

Une émotion est une réaction psychologique et physique à une situation, un stimulus.

Il peut être intéressant de différencier l’émotion, du sentiment :

  • Je conduis ma voiture pour aller au travail, un chat traverse juste devant et je manque de l’écraser. J’éprouve de l’émotion de peur.
  • Je rentre chez moi le soir, et je suis encore toute chamboulée. J’éprouve un sentiment de peur.

Une émotion est toujours en lien direct avec une situation ou un stimulus, le sentiment lui, peut persister quelques heures, jours, semaines, et parfois bien au-delà …

Ces émotions ont un rôle précieux. Confortables ou inconfortables, elles ont toutes une utilité.

 

Cacher ce que l’on ressent

 

Evidemment, personne ne lit à travers vous comme dans un livre ouvert. En revanche, pensez-vous sincèrement pouvoir dissimuler vos émotions ?

Plusieurs émotions, dites primaires, sont reconnues comme universelles : La joie, la peur, la colère, la tristesse… Peu importe l’humain que vous êtes, l’endroit du monde où vous êtes, la culture dans laquelle vous êtes… Nous éprouvons toutes et tous ces émotions à des degrés différents à l’un ou l’autre des moments de notre vie. Et alors me direz-vous ?!!

 

Fonction de communication

 

Ces émotions partagées par tous, ont plusieurs rôles. Notamment, celui de communication :

  • Elles sont aisément reconnaissables (en dehors de certains troubles)
  • Elles transmettent des informations sur notre état intérieur
  • Elles régulent les interactions sociales
  • Et elles permettent d’attirer l’attention et/ ou de prédire le comportement d’une personne.

Il y a un vrai échange émotionnel entre les personnes. Il s’agit d’un véritable accordage, rendu possible par les neurones miroirs. Je vous propose de jeter un œil à cette vidéo, elle dure 2 minutes et vous expliquera bien ce fonctionnement.

Dans ces conditions, est-il vraiment possible de cacher ses émotions ? Il semblerait que même quand nous ne prenons pas la parole pour exprimer nos émotions, le corps le fasse pour nous, et que les personnes autour de nous, de façon plus ou moins conscientes, captent tout ou partie de ce que nous ressentons. C’est l’empathie.

 

Tout bien considérer

 

Au sujet des émotions, je n’entends pas « je préfère garder ça pour moi, je suis pudique ! » , il est bien ici question de déranger l’autre avec ce que l’on est ! Vous voyez l’estime de soi qui pointe le bout de son nez ?

Cela sous-tend que d’exprimer de ce que vous ressentez n’a pas sa place dans la relation à l’autre et que cela pourrait même le déranger, l’importuner. Il ne faudrait pas non plus que vous vous mettiez trop à l’aise !!!

Etymologiquement , considérer signifie s’assoir avec…

Je trouve cette image d’une grande poésie. Se considérer : s’assoir avec soi et prendre le temps de s’écouter, d’accueillir ce que l’on ressent. C’est peut-être (sans doute) le tout premier pas avant de ne plus avoir peur de « déranger » et pourquoi pas, vers une plus grande capacité à reconnaître que TOUTES les émotions qui vous traversent sont légitimes et qu’elles ont leur place, y compris dans la relation à l’autre.

Après tout, cet autre a peut-être lui-même aussi peur de déranger !

 

A bientôt,
Marie