fbpx
stress corps et objectivité

Stress: corps & objectivité

Lors du précédent article, nous avions évoqué la place qu’occupent les limites et les besoins dans la gestion de votre stress au quotidien. Et notamment la façon dont VOUS les respectez.

D’autres leviers concrets sont simples à mettre en place pour gagner en sérénité et en légèreté.

 

Rappel : simple, ça veut dire simple ! Ça ne veut pas dire facile ! Ce n’est pas toujours confortable non plus. Et si vous en doutez, je vous invite à lire le livre de Thomas D’Ansembourg-  Etre heureux n’est pas nécessairement confortable.

 

L’objectivité

 

Développer votre objectivité permet de poser un regard plus juste, sur vous, sur les autres et sur chacune des situations.

Il s’agit d’observer les choses telles qu’elles sont et non pas comme vous avez l’habitude de les percevoir.

 

Vous connaissez l’histoire de l’homme qui cherche ses clefs la nuit sous un lampadaire ? Quelqu’un le voit et vient lui prêter main forte. Ils cherchent tous deux pendant de longues minutes sans succès. Le second homme s’adresse alors au 1er et lui demande « Vous êtes sûr que c’est ici que vous avez perdu vos clefs ? » et l’autre répond « Non, mais ici, on voit clair ! »

 

L’objectivité c’est un peu la même chose. C’est sortir un peu de vos références habituelles pour découvrir ce qui se cache derrière vos propres filtres.

C’est notamment un bon moyen d’apaiser le stress en lien avec une anticipation excessive. En effet, on ne sait pas ce qui va arriver. Et les 1000 possibilités que vous avez imaginées comme autant de scénarios catastrophes ne vont probablement pas se produire. Il est possible d’apprendre à vivre plus sereinement et plus librement dans l’instant.

 

Le corps

 

Et j’aurais pu (voir dû) commencer par-là ! Le corps est TOUJOURS dans le moment présent. Ni avant, ni après : maintenant! Pour le corps le présent est la seule réalité.

Epaules nouées, mâchoires crispées, thorax serré, (…), sont autant d’indicateurs de votre niveau de stress.

Repérer les tensions corporelles qui vous habitent inutilement et vous entraîner à les libérer est une façon efficace et rapide pour retrouver légèreté et sérénité au quotidien.

De plus, se détendre physiquement, corporellement, à un impact direct et conséquent sur votre tension mentale.
Vous ne pouvez pas être stressée et détendu.e physiquement, l’inverse est aussi vrai ! Et il est beaucoup plus accessible de décider de se relâcher physiquement que mentalement. Donc n’hésitez pas à rechercher la détente physique pour apaiser votre mental. Pour une plus grande détente physique, le sport est un très bon levier par exemple.

En effet, il a été démontré qu’après une contraction musculaire, la détente des muscles est plus intense, plus profonde. Vous avez sans doute déjà expérimenté cela après une séance de sport.
En sophro, cette contraction musculaire est aussi un des outils utilisés.
Quand vous êtes concentré sur votre corps, notamment sur vos sensations, cela vous permet également de couper le mental, d’arrêter de cogiter ! Ça aussi, ça aide à apaiser le stress.

Renforcer la présence du corps, et développer la réalité objective sont 2 piliers de la sophrologie.
Elle est donc un atout précieux si vous vous sentez stressé.e et que vous souhaitez gagner en légèreté au quotidien.

 

Dans son émission « Grand bien vous fasse », Ali Rebeihi et ses experts vous expliquent ce qu’est le stress, et quelles en sont les conséquences potentielles sur votre santé physique et mental.
Si vous vous sentez stressé.e au-delà de ce qui est acceptable pour vous, la sophro peut être un vrai levier pour vous sentir mieux. Nous pouvons en discuter si vous le souhaitez.

Des questions, des réflexions ? Je serai heureuse de vous lire et de vous répondre.
A bientôt,

Marie