qui suis-je ?

L’équilibre est la juste répartition d’un tout d’où résulte un état de stabilité et d’harmonie.

Ce qui m’anime

Après plus de dix années de pratique personnelle, j’ai décidé de me former à la sophrologie pour en faire mon métier.

Passionnée par la relation et la communication, je vous accompagne avec authenticité et bienveillance dans la découverte, le maintien et la préservation de votre équilibre personnel, familial et professionnel.

Pour moi, la sophrologie est une pédagogie qui permet d’aller vers plus de cohérence entre ce qui est ressenti, ce qui est pensé, ce qui est dit et mis en action.

C’est la liberté de vivre sa vie en étant pleinement soi, y compris avec les autres.

Mes formations
  • Formée à l’ISR (Institut de sophrologie de Rennes) sous la direction de Pascal Gautier et membre de la Fédération des écoles professionnelles en sophrologie. L’ISR enseigne une sophrologie existentielle et phénoménologique d’inspiration Caycédienne depuis 1981. Sous la direction Bernard Santerre puis de Pascal Gautier, tous deux formés par Alfonso Caycedo, l’institut est particulièrement attentif à la valeur des mots ainsi qu’à la qualité d’écoute insufflé par l’approche centrée sur la personne.
  • Formation en efficacité relationnelle, et en communication bienveillante : La communication bienveillante vise à préserver et nourrir les relations (personnelles ou professionnelles). Basée sur l’écoute active ainsi que sur la communication verbale et non verbale, elle développe la capacité à communiquer de façon saine en exprimant ses sentiments et ses besoins tout en respectant ceux des autres.
Mes engagements
  • En tant que professionnelle, je m’engage à respecter le code de déontologie de l’ISR et de la Fédération des Écoles Professionnelles en Sophrologie (FEPS).
  • Je m’engage également à partager régulièrement mes expériences et analyser mes pratiques dans le cadre de supervisions.
  • Membre du Syndicat des sophrologues professionnel : organisme indépendant, luttant contre toute dérive et plus généralement contre tout ce qui peut nuire, porter atteinte ou préjudice à l’honneur de la profession ou à ses intérêts moraux. Interlocuteur des pouvoirs publics, il œuvre à une meilleure connaissance de la profession, tout en participant activement à son organisation et à son évolution.
  • Membre de la Societé des sophrologues de l’Ouest
    La sophrologie ne se substitue en aucun cas à un traitement médical ou à un accompagnement thérapeutique mais peut vous accompagner en complément.